COMMUNIQUÉ : Réunion plénière du Comité international de coordination, les 17 et 18 mars 2018

Le Comité international de coordination de la Ligue internationale des luttes des peuples (CIC-LILP) a tenu sa réunion plénière les 17 et 18 mars 2018.

Le président de la LILP, le professeur Jose Maria Sison, a ouvert la réunion et souhaité la bienvenue à toutes les personnes présentes physiquement et par Skype.

-L’appel des membres a été fait, et le quorum a été confirmé.

-Les membres du CIC physiquement présents étaient les suivants : le professeur Jose Maria Sison, Len Cooper, Malcolm Guy, Florentino Lopez Martinez, Antonio Tujan, Veerle Verscheuren, Bill Dores, Ramon Bultron, Berna Ellorin, Paloma Polo, Pascual Duarte et Samuel Villatorro. Les personnes représentantes par procuration et celles qu’elles représentaient étaient les suivantes : Susan Cruz pour Liza Maza, Fidel Agcaoili pour Elmer Labog et Tatiana Lukman pour Rudi Daman. Malem Ningthouja participait par Skype.

-L’ordre du jour a été présenté et approuvé.
-Les points à l’ordre du jour de la réunion ont été examinés et approuvés après l’apport de quelques corrections.
-Des rapports ont été présentés par les membres de l’exécutif de le GCI / CIC, des différentes commissions de la LILP, des comités des régions du monde et des chapitres nationaux.
-Le président de la LILP, le professeur Jose Maria Sison, a présenté son rapport. En tant que porte-parole de la Ligue, il a présenté les positions adoptées par la LILP en réponse à divers développements importants survenus récemment dans le monde tels que les guerres menées par les États-Unis au Moyen-Orient, le transfert de l’ambassade étasunienne à Jérusalem, l’invasion d’Afrin, les menaces proférées contre la République démocratique populaire de Corée (RDPC) entre autres. Il a également émis des messages de solidarité relatifs à des événements concernant des organisations membres de la LILP et alliées de la LILP.
-Il a informé le comité de la nomination de certaines personnes qui représenteront le président à des conférences ou qui seront chargées de certaines tâches telles que l’expansion de la LILP dans les anciennes républiques soviétiques et dans les pays de l’Europe de l’Est, entre autres. Il a également informé le comité de certaines mesures qui ont été prises pour rationaliser l’organisation du personnel de soutien du président et du secrétaire général.

-Le vice-président aux affaires internes a présenté, dans son rapport, une vue d’ensemble de la situation du travail et du fonctionnement des commissions. Il a souligné la nécessité de prendre des mesures décisives et efficaces pour revitaliser les commissions.

-Le vice-président aux affaires externes a présenté son rapport. Il a indiqué les progrès réalisés au cours de la consolidation organisationnelle de la LILP en Amérique latine ainsi que l’expansion de l’organisation de la LILP et de son influence dans la région.

-Le secrétaire général a présenté au Secrétariat général son rapport sur la situation du travail et de l’organisation en ce qui concerne les communications internes et externes, sur le maintien du site Web, sur la publication d’un bulletin et sur la conservation de données et de publications. Il a aussi informé le comité des mesures prises pour clarifier le partage des tâches entre les membres du Secrétariat général, c’est-à-dire entre le secrétaire général, les deux adjoints, la trésorière et les dirigeantes/eants du personnel d’appui du président et du secrétaire-général.

-La trésorière a présenté son rapport. Elle a informé le CIC que le solde de la LILP est positif. Le problème de la collecte des cotisations des membres se maintient. La LILP a ouvert un nouveau compte bancaire.

-Les Commissions 2, 5, 10 et 12 ont présenté des rapports écrits sur leur travail et sur leurs plans. Le Vice-président pour les affaires intérieures a présenté un rapport verbal sur le travail et les plans des Commissions 1, 6 et 8 et de la Commission sur les sans-abri.

-Le Comité régional ASPAC (Asie-Pacifique) a présenté un rapport sur le développement du travail dans la région. Les différents chapitres nationaux ont également présenté leurs rapports sur la situation objective dans leurs pays, la situation de l’organisation de la LILP, les campagnes et les luttes passées et actuelles et les plans futurs : les chapitres de l’Australie, de l’Argentine, du Guatemala, de l’Indonésie, du Mexique, des Philippines, des États-Unis, du Canada et du Sénégal. Un membre du CIC d’Europe a présenté un rapport sur les activités des organisations de la LILP d’Europe.

-Après avoir tenu compte d’importantes considération politiques et organisationnelles, le CIC a pris la décision finale de tenir la Sixième assemblée internationale (6ème AI) de 4 jours à Hong Kong du 23 au 26 juin.

-Le thème choisi pour la 6ème AI est : «Remportons la victoire pour un avenir socialiste et radieux pour l’humanité! Unissons les peuples dans la lutte pour mettre fin aux guerres impérialistes, au racisme et au fascisme !»
-Conscient de l’importance de la présence de la LILP en Amérique latine, le CIC appuiera la tenue d’un événement de grande envergure organisé par la LILP en Amérique latine. Cet événement pourra jeter les bases pour la création d’un Comité régional mondial pour l’Amérique latine.

-Le vice-président aux affaires internes a présenté une liste de différentes campagnes, conférences et séminaires portant sur de nombreux sujets et luttes :
-la célébration du bicentenaire de Marx, qui culminera en décembre 2018 à Manille ;
-le camp de la jeunesse à Mexico, du 30 juillet au 5 août 2018 ;
-la conférence IPRN sur le militarisme;
-la conférence organisée par la Commission sur les sans-abri le 19 mai 2018 à Vancouver ;
-la campagne et les manifestations contre la Banque mondiale, qui aura lieu en octobre à Jakarta, dirigées par la LILP de l’Indonésie ;
-l’action contre la Banque de développement asiatique, à Manille le 3 mai 2018, dirigée par la LILP des Philippines ;
-la campagne coordonnée mondiale contre les «cinq entreprises transnationales les plus néfastes» ;
-la campagne contre la guerre et le militarisme dirigés par les États-Unis ;
-la mission de solidarité avec Pyongyang, qui aura lieu vers le 8 septembre 2018;
-la mission de solidarité internationale du 23 au 26 juillet 2018, dont le point culminant sera un grand rassemblement qui aura lieu au moment du Discours de l’État à la nation de Duterte ;
-le tribunal international des peuples contre Trump et Duterte, qui aura lieu à Bruxelles du 18 au 20 septembre et dont le verdict sera remis au CIC à la Haye ;
-la LILP se joindra à la campagne «Non à l’OTAN !», qui aura lieu en juillet 2018 ;
-l’action de la LILP contre le G7, qui aura lieu dans la ville de Québec les 8 et 9 juin 2018 ;
-le Sommet du G20, qui se réunira à Buenos Aires en décembre 2018 ;
-l’organisation d’une conférence mondiale contre les bases militaires étasuniennes.

Le CIC a approuvé les résolutions suivantes :

-campagne contre les Traités de libre-échange et le entreprises transnationales ;
-campagne «RÉSISTONS aux guerres et au militarisme des Etats-Unis» ;
-appui au Symposium sur les luttes des sans abri et des personnes déplacées ;
-solidarité avec les peuples de la Palestine, du Kurdistan, du Yemen et avec les autres peuples de l’Asie de l’Ouest en commémoration de la Nakba ;
-dénonciation de l’assassinat de Marielle Franco;
-lancement d’un appel à la libération de Mumia Abu-Jamal et de Leonard Peltier ;
-solidarité avec le peuple de Puerto Rico;
-message de solidarité avec la «Conférence nationale contre les mesures d’austérité et les restrictions budgétaires», qui aura lieu à Detroit ;
-campagne internationale contre le régime États-Unis-Duterte ;
-appui à l’assemblée de l’«Alliance internationale des migrantes/ants» ;
-solidarité avec le peuple vénézuélien contre l’intervention des États-Unis ;
-solidarité avec le people coréen en vue de sa réunification pacifique ;
-solidarité avec GN Saibaba;
-utilisation des nouvelles technologies de communication (Zoom) par le CIC, le GCI et pour d’autres rencontres mondiales de la LILP.

Le CIC a confirmé l’attribution du statut de membres aux organisations suivantes, qui ont présenté des demandes d’adhésion et ont été acceptées :

-Movimiento por la Defensa de los Derechos del Pueblo (MODEP)
[Mouvement pour la défense des droits du peuple (MODEP)] ;
-Movimiento por la Constituente Popular (MCP)
[Mouvement pour l’Assemblée constituante populaire (MCP)] ;
-Colectivo Nacional Sindical Clasista Guillermo Marin (NSCGM)
[Collectif national syndical de classe Guillermo Marin (NSGM)] ;
-CIEP
-Organización de Mujeres del Pueblo de Colombia (OMPC)
[Organisation de femmes du peuple de la Colombie (OMPC)]

Le CIC a approuvé également les demandes d’adhésion des organisations suivantes:

-Santé pour le Peuple, de Tunisie;
-COAST Trust, du Bangla-Desh;
-Invades-Formation Togo

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *