Ne Touchez pas à la Syrie! Pas de guerre Trump-Trudeau!

Déclaration de la Ligue internationale des luttes des peuples au Canada

La LILP au Canada condamne l’attaque de missiles américains contre la Syrie qui intensifie son intervention impérialiste à long terme dans ce pays et ouvre la voie à une escalade de la guerre et à d’autres violations de la souveraineté de la Syrie. Nous exhortons toutes les organisations membres de l’LILP, les alliés et tous ceux et celles qui veulent un monde de paix et de justice à agir pour s’opposer à l’escalade et pour contester tout autre appui ou participation du Canada à cette intervention.

L’appui éhonté du Premier ministre canadien Justin Trudeau à l’attaque confirme que la classe dirigeante impérialiste canadienne est «intégrée» au programme de l’impérialisme militariste et génocidaire établi à Washington. Les anti-impérialistes au Canada ne doivent pas être leurrés par l’idée d’un impérialisme canadien «plus gentil et plus doux» ; au contraire il faut construire un mouvement anti-guerre capable de remettre en cause les industries de guerre canadiennes et l’engagement du Canada dans des guerres d’agression.

Pour bâtir un tel mouvement il faut, entre autres, contrer la propagande de la guerre. Le prétexte d’une attaque au gaz pour laquelle les motifs et la responsabilité restent incertains, faute de vérification indépendante, a amené Ottawa et les autres gouvernements impérialistes et leurs alliés à jeter leur soutien derrière le menteur raciste néofasciste Trump. Est-ce que le diable incarné s’est soudainement transformé en chevalier en armure brillante? Évidemment pas!

La lutte sociale et la nécessité urgente de construire un nouveau système économique et social est une réalité en Syrie telle qu’elle l’est partout. Mais le conflit sanglant qui se déroule en Syrie depuis 2011 a été alimenté depuis le début par l’argent étranger, les intérêts géopolitiques et les programmes impérialistes. Aujourd’hui, pas plus qu’hier, les intérêts des États-Unis et de leurs alliés ne sont pas pour les droits ou le bien-être démocratique du peuple syrien, mais pour les intérêts économiques et géopolitiques de la classe dirigeante des États-Unis, ses acolytes impérialistes comme le Canada, et ses États clients régionaux, en particulier Israël, Arabie Saoudite et Turquie.

Dans ce contexte, la seule «intervention humanitaire» qui est moralement défendable est l’opposition militante à l’impérialisme dirigé par les États-Unis, le «plus grand fomenteur de violence dans le monde d’aujourd’hui», et s’atteler en même temps à démasquer et s’opposer aux impérialistes canadiens qui l’applaudissent et le soutiennent.

Ne Touchez pas à la Syrie!
Pas de guerre Trump-Trudeau!
Vive la solidarité internationale!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *